Annonciation

(Voir Chapelle des Roberts)

1988 - 1992

 

Avril 1986 - Florence - Cloitre San Marco - Annonciation






Un porche et elle est là

Incarnée, A fresco

Toute frêle

Toute humble

Dans la douce blancheur de l’enduit

Imprégnée d’intensité

Elle écoute et m’accueille


J’ose  passer et la retrouve ailleurs

Dans les cellules


Puis ailleurs encore

A tempera

Partout dans la ville


Rien ne peut plus me séparer d’elle

Car


Elle porte le mystère en elle

La condition d’un acte

Celle d’un pouvoir énorme, incompressible et ultime


Faire chair, donner la vie


Elle s’inscrit définitivement , en moi

Moi,  l’agnostique


Quelle est cette magie ?

Marie


Alors il me faut la visiter

Chercher son image, ici et là…..

……..De par le monde des chapelles, des églises, des cathédrales et des couvents….


La retrouver, la découvrir juste au cœur de cet instant

Celui de l’annonce


Seulement cet instant là, juste cet instant .



Depuis plus de vingt ans, je la visite ainsi, par étapes, avec mes moyens, avec mes règles du jeu

Inépuisables et infinies


Mémoires

Les peintres du quattrocento m’aident un peu ….

Daniel Arasse qui fut mon professeur, si complice, aussi

Qu’ils en soient infiniment  remerciés